DE DELLA FRANCESCA A CAILLEBOTTE

 

Piero Della Francesca fut l'un des génies de la renaissance italienne au XVème siècle. Il s'est passionné pour les mathématiques et la géométrie, surtout la perspective. Il ecrivit plusieurs traités dont L'Art de Peindre et Traité d'Arithmétique et de Géométrie.

Ses tableaux etaient pour lui le moyen d'étaler toutes ses connaissances sur ce domaine. Admirez :

La Crucifixion du Christ

Pour preuve de son genie, remarquez que toutes les lignes de fuite sont concourantes en un seul point en dessous du bras droit levé du bourreau : si vous ne me coyez pas, regardez ma petite animation.

Encore plus remarquable, le sol de la salle où se tient le Christ est l'exacte perspective du motif suivant :

que j'ai pris avec plaisir comme image de fond

Si la technique de Della Francesca était très rigoureuse pour montrer son génie et sa ferveur religieuse, la géométrie peut également donner des lignes pures et poétiques. Ainsi Gustave Caillebotte appliqua les principes de la perspective à la peinture impressionniste. Pour exemple :

Un Balcon sur Bouvelard Haussman

 

Sommaire